Bûche Pralinée de Michalak, une bûche 100% noisettes

  • instagram_app_large_may2016_200

Hello,

La fin de l’année ne m’a laissé que peu de temps pour blogguer mais je ne voulais pas arriver à Noël sans avoir eu le temps de publier une recette de bûche ! Nous avons fait le mois de la bûche au collège et ce midi c’était à mon tour d’apporter la mienne ! L’occasion était toute trouvée pour tester une recette à partager !

Je me suis tournée vers une bûche 100% noisettes ! C’est une recette de Michalak qui a été reprise sur de nombreux blogs, notamment chez Valérie et Yummix ! Aucune difficulté, nul besoin de matériel spécifique, pour un résultat délicieux, pas léger certes mais délicieux! Je trouve qu’elle présente également très bien, ce qui me semble important pour trôner sur nos tables de Noël ou du jour de l’an.

Un biscuit léger, une mousseline pralinée et des noisettes caramélisées, un combo gagnant que tout le monde a apprécié! Toutes ces noisettes font forcément un peu monter la facture, mais si il y a un bien un moment dans l’année où l’on peut se permettre de réaliser un dessert un peu onéreux, c’est bien à Noël !

Une fois de plus, je me suis laissée tenter par les sirènes du Thermomix mais évidement il est tout à fait possible de réaliser cette sans ! Un batteur fera tout à fait l’affaire ! Vous retrouverez en premier la recette avec Thermomix puis dessous la recette sans.

A vos marques, Prêts, Pâtissez (je me laisse aller à une petite digression ;))

Ingrédients

Pour le biscuit:

  • 4 oeufs
  • 60 g de sucre
  • 60 g de farine tamisée t55
  • 1/2 c à café rase de levure chimique
  • 2 c à soupe d’ huile de noix ou de noisette
  • 20 g de miel liquide

Pour les noisettes caramélisées:

  • 200 g de noisettes
  • 100 g de sucre
  • 10 g de beurre demi-sel

Pour le praliné:

  • 160g de noisettes/amandes
  • 110g de sucre
  • 2 cuillères à soupe d’eau
  • une gousse de vanille (j’en ai mise une que j’avais déjà grattée pour les graines mais je les garde de côté pour aromatiser d’autres préparations)

Pour la crème mousseline au praliné:

  • 60g de jaune d’oeuf (les jaunes de 4 oeufs)
  • 250 g de lait 
  • 20 g de maïzena
  • 50 g de sucre
  • 1 pincée de fleur de sel
  • 150 g de beurre mou
  • 200 g de praliné

Recette Thermomix

La veille

  • Préparer le praliné (la veille)
    • Faire torréfier les amandes et les noisettes sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé 10 minutes à 170°
    • Laisser refroidir
    • Faire fondre le sucre et l’eau dans une casserole jusqu’à ce que le sucre fasse des bulles (121° si vous avez un thermomètre)
    • Ajouter les amandes et les noisettes et mélanger
    • Le sucre va cristalliser puis redevenir liquide (il faut être patient, ça peut durer plusieurs minutes)
    • Verser le tout sur un papier cuisson et laisser refroidir
    • Une fois les amandes et les noisettes caramélisées refroidies, concasser grossièrement la nougatine dans le bol
    • Mixer 3 secondes/Vitesse 6
    • Puis renouveler 45 Secondes/vitesse 6
    • Racler les bols et enfin mixer 1 minute/ vitesse 5, le praliné est prêt
  • Préparer le biscuit (la veille)
    • Préchauffer le four à 180°
    • Positionner le fouet, verser les oeufs et le  sucre dans le bol, fouetter 6 minutes/37°/vitesse 3
    • Fouetter de nouveau 6 minutes/vitesse 3
    • Ajouter la farine et la levure tamisée, fouetter 6 secondes / vitesse 2
    • Ajouter le miel et l’huile, fouetter de nouveau6 secondes / vitesse 2
    • Verser sur une plaque à pâtisserie préalablement beurrée
    • Cuire 10 minutes et démouler rapidement à la fin de la cuisson (cela demande un peu de minutie et de patience, il faut décoller le biscuit délicatement) puis le réserver sur une grille, sous un torchon propre
  • Préparer la crème mousseline: étape 1: la crème pâtissière (la veille – je préfère le résultat sans thermomix pour cette étape)
    • Faire bouillir le lait dans une casserole
    • Mélanger les jaunes d’oeufs, la maïzena et le sucre avec une cuillière magique ou un fouet
    • Verser le lait sur le mélange sucre/jaunes d’oeuf et mélanger
    • Reverser le tout dans la casserole et prolonger la cuisson sur feu fort sans cesser de remuer, arrêter lorsque la préparation épaissit (lorsque l’on plonge une cuillère dedans, et que l’on trace un trait sur le dos de la cuillère, la crème ne coule pas pour combler le trait)
    • Verser dans un grand plat et filmer au contact
    • Réserver au frais
  • Préparer les noisettes caramélisées (la veille)
    • Faire fondre le sucre et le beurre salé jusqu’à ce que le sucre fasse des grosses bulles
    • Ajouter les noisettes (préalablement torréfiées 10 minutes au four)
    • De même que pour le praliné, le sucre va cristalliser, il faut poursuivre la cuisson jusqu’à ce qu’il redevienne liquide, les noisettes seront alors enrobées de caramel
    • Stopper la cuisson et verser sur une plaque de cuisson recouverte d’un papier cuisson
    • Concasser grossièrement les noisettes avec un rouleau à pâtisserie

Le jour J

  • Préparer la crème mousseline : étape 2
    • Sortir longtemps à l’avance le beurre qu’il soit vraiment pommade
    • Placer le fouet dans le bol, verser la crème pâtissière dans le bol, y ajouter le beurre et la praliné, fouetter 2 minutes/vitesse 3, c’est prêt
  • Montage
    • Parer les bords du biscuit (couper proprement le rectangle)
    • Ôter la petite peau brune (il faut y aller délicatement)
    • Etaler une couche de crème mousseline pralinée, en réserver pour recouvrir la bûche
    • Parsemer de noisettes caramélisées
    • Rouler le biscuit en veillant à bien « serrer »
    • Recouvrir du reste de crème mousseline pralinée puis des noisettes, je n’en ai mis qu’au centre, je trouve que cela suffit mais vous pouvez recouvrir toute la bûche
    • J’ai fait des stries avec une fourchette pour décorer la crème mousseline apparent sur le dessus
    • Réserver minimum 1h au frais pour avoir une bûche bien fondante et un biscuit moelleux
    • SERVIR et attendre les sourires en coin à la fin de la première bouchée !

Recette sans Thermomix

La veille

  • Préparer le praliné (la veille)
    • Faire torréfier les amandes et les noisettes sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé 10 minutes à 170°
    • Laisser refroidir
    • Faire fondre le sucre et l’eau dans une casserole jusqu’à ce que le sucre fasse des bulles (121° si vous avez un thermomètre)
    • Ajouter les amandes et les noisettes et mélanger
    • Le sucre va cristalliser puis redevenir liquide (il faut être patient, ça peut durer plusieurs minutes)
    • Verser le tout sur un papier cuisson et laisser refroidir
    • Une fois les amandes et les noisettes caramélisées refroidies, les mixer jusqu’à obtenir une texture liquide, réserver
  • Préparer le biscuit (la veille)
    • Préchauffer le four à 180°
    • Fouettez longuement les oeufs et le sucre jusqu’à ce que le mélange triple de volume
    • Incorporez délicatement, à l’aide d’une maryse, la levure et la farine tamisée
    • Ajouter de la même manière l’huile
    • Verser sur une plaque à pâtisserie préalablement beurrée
    • Cuire 10 minutes et démouler rapidement à la fin de la cuisson (cela demande un peu de minutie et de patience, il faut décoller le biscuit délicatement) puis le réserver sur une grille, sous un torchon propre
  • Préparer la crème mousseline: étape 1: la crème pâtissière (la veille)
    • Faire bouillir le lait dans une casserole
    • Mélanger les jaunes d’oeufs, la maïzena et le sucre avec une cuillière magique ou un fouet
    • Verser le lait sur le mélange sucre/jaunes d’oeuf et mélanger
    • Reverser le tout dans la casserole et prolonger la cuisson sur feu fort sans cesser de remuer, arrêter lorsque la préparation épaissit (lorsque l’on plonge une cuillère dedans, et que l’on trace un trait sur le dos de la cuillère, la crème ne coule pas pour combler le trait)
    • Verser dans un grand plat et filmer au contact
    • Réserver au frais
  • Préparer les noisettes caramélisées (la veille)
    • Faire fondre le sucre et le beurre salé jusqu’à ce que le sucre fasse des grosses bulles
    • Ajouter les noisettes (préalablement torréfiées 10 minutes au four)
    • De même que pour le praliné, le sucre va cristalliser, il faut poursuivre la cuisson jusqu’à ce qu’il redevienne liquide, les noisettes seront alors enrobées de caramel
    • Stopper la cuisson et verser sur une plaque de cuisson recouverte d’un papier cuisson
    • Concasser grossièrement les noisettes avec un rouleau à pâtisserie

Le jour J

  • Préparer la crème mousseline
    • Sortir longtemps à l’avance le beurre qu’il soit vraiment pommade
    • Verser la crème pâtissière dans un saladier ou dans le bol du robot
    • Fouetter puis ajouter le beurre pommade en morceaux
    • Fouetter encore et ajouter le praliné, fouetter jusqu’à ce que le mélange soit homogène
  • Montage
    • Parer les bords du biscuit (couper proprement le rectangle)
    • Ôter la petite peau brune (il faut y aller délicatement)
    • Etaler une couche de crème mousseline pralinée, en réserver pour recouvrir la bûche
    • Parsemer de noisettes caramélisées
    • Rouler le biscuit en veillant à bien « serrer »
    • Recouvrir du reste de crème mousseline pralinée puis des noisettes, je n’en ai mis qu’au centre, je trouve que cela suffit mais vous pouvez recouvrir toute la bûche
    • J’ai fait des stries avec une fourchette pour décorer la crème mousseline apparent sur le dessus
    • Réserver minimum 1h au frais pour avoir une bûche bien fondante et un biscuit moelleux
    • SERVIR et attendre les sourires en coin à la fin de la première bouchée !

Alors ? Tentés ? A quoi sera votre bûche du jour J cette année ?

Laisser un commentaire