Lifestyle Voyages

Organiser son voyage en Polynésie française

1 septembre 2020

Ia Orana, 

je change un peu de registre pour ce post ! Je me transforme l’espace de quelques lignes en guide pour un voyage au paradis! J’ai passé un peu plus de trois semaines en Polynésie cet été (et j’y avais passé un mois en 2018) et j’avais envie de partager mon périple et mes bonnes adresses. Vous avez été nombreux à me suivre et à me dire que cette destination vous faisait rêver, je suis sûre que ça sera bientôt votre tour !

Dans ce premier article, je partage ce qu’il faut savoir selon moi avant de partir en Polynésie. Suivront ensuite  d’autres articles plus spécifiques sur Tahiti et Moorea, Rangiroa, Bora Bora, Raiatea et Huahiné.

Polynésie française

Le budget pour voyager en Polynésie ? 

Je vais évoquer les différents poste de dépenses en partant du principe que vous organisez vous même votre voyage. Cependant, certaines agence de voyage vous proposeront des voyages clé en main, tout inclus. Vous pouvez également passer par une agence pour les vols et les logements et gérer le reste par vous même. Ces choix impacteront évidement la note finale. 

La durée du voyage impactera considérablement le budget, un voyage de 10 jours sera nécéssairement moins cher qu’un voyage d’un mois.

Les vols, choisir sa compagnie

Depuis l’arrivé de French Bee sur le marché aérien, la Polynésie est devenue abordable. C’est évidement un voyage onéreux mais la baisse significative des billets d’avion a rendu la Polynésie accessible à de nombreux voyageurs ! Hors vacances scolaires, on peut trouver des billets Aller-retour pour 1000 euros. Evidement, ce prix peut augmenter lors des vacances scolaires et selon la compagnie choisie. Pour ma part, après avoir testé French Bee en 2018 et air Tahiti Nui cette année, je n’ai pas vu de différence, selon moi, le mieux est de la choisir la compagnie qui vous offre le billet le moins cher. Il est vrai que sur French Bee peut être un peu moins fiables sur le plan des retards (j’avais eu plusieurs problèmes de retard lors de mon voyage à la Réunion avec cette Compagnie) mais je n’en suis même pas sûre. Enfin, il faudra penser à réserver vos vols Inter-îles. Pour cela, il vaut mieux acheter un pass qui vous permet de faire un tour des îles que d’acheter les billets à l’unité. Le pass est vraiment ultra intéressant ! Il faut compter 300 euros pour 3 îles et jusqu’à 500 euros pour faire 7 à 8 îles. Air Tahiti propose plusieurs formules pour s’adapter à nos envies.

Polynésie française

Se loger

Concernant les logements, et c’est sur ce point que le budget peut varier du simple au centuple… Tout dépend de ce dont vous avez envie. Un voyage dans de superbes hôtels ne vous reviendra pas au même prix qu’en choisissant des campings ou des logements modestes en Airbnb. On peut se loger pour 25 euros la nuit comme pour 1500. C’est principalement ce poste de dépenses qui fera la différence. Il y a également l’option pension de famille (chambre d’hôtes) qui peut être chouette pour rencontrer les locaux. Pour cette option, il y a également de grosses différences de budget en fonction du confort de la chambre et des prestations proposées.

D’autres alternatives existent comme telles que Helpx pour être logé gratuitement en échanges de services rendus aux hôtes. Mais cette formule s’adresse aux personnes qui désirent séjourner longtemps en Polynésie et vivre des vacances différentes.

Polynésie française

Les repas

Concernant l’alimentation, plusieurs options s’offrent à vous. On peut facilement acheter des produits locaux sur le bord de la route ou dans des roulottes: fruits, nems, curry, poisson cru au lait de coco, frites, etc. à des prix tout à fait raisonnables, entre 4 et 10 euros. En revanche, les restaurant peuvent vite faire grimper la note avec des plats rarement en dessous des 20-25 euros. Les polynésiens ne sont pas de grands consommateurs de légumes, pour autant vous aurez toujours des alternatives de salades dans les restaurants. De nombreux plats sont à base de poisson notamment l’incontournable poisson cru au lait de coco. Vous trouverez également beaucoup de viande. Bref, si j’ai parfois eu du mal à avoir mon quota de légumes, j’ai toujours trouvé quelque chose à manger.

Polynésie française

Les transports sur place

Pour ce qui est des transports sur place, une fois de plus, il y a en pour tous les goûts. Voyager en stop sera évidement l’option la plus intéressante. Cependant, il est également possible de louer des vélos, des scooters, des voitures ou même des bateaux. A mon avis, chaque île requiert un moyen de transport différent, notamment en fonction de sa taille et de son relief. En tout état de cause, sur la plupart des îles, il est intéressant de réserver une journée pour les sillonner et découvrir leurs richesses terrestres. 

Polynésie française

Les activités

Enfin, le dernier poste de dépenses, ce sont les activités. Alors il y a les randonnées et le snorkeling qui sont gratuites. Mais de nombreuses activités sont à mes yeux incontournables et payantes. De nouveau, tout dépendra de vos envies ! Un saut en parachute au dessus de Moorea vous coutera 500 euros, il faudra compter environ 80 euros pour une sortie lagon à la journée ou encore 230 euros pour un tour de jet ski de 2h en couple.Pour les plongées, il faut compter environ 50 à 60 euros la plongée. Vous pouvez également faire des tours d’île en quad, du parapente, un tatouage, etc. A vous de voir ce qui est incontournable ou pas selon vos envies et votre budget.

Vous l’avez compris, vous êtes (presque) maîtres de votre budget, il est possible de faire des concessions sur certaines choses comme le logement et les restaurants mais lorsque j’ai voyagé, je n’ai pas voulu faire de concessions sur les activités car c’est tout l’intérêt de partir en Polynésie. Si c’est pour ne jamais découvrir le lagon, c’est dommage. En revanche, chaque île a ses spécificités qui rendent certaines activités incontournables sur l’une mais optionnelles sur l’autre, à nous de choisir et de bien choisir 🙂

Polynésie française

Quel circuit ? Moorea, Bora Bora, Huahine, que choisir?

C’est une question qui revient souvent lorsque l’on souhaite se rendre en Polynésie ! Je vous dirais que votre budget va rentrer en ligne de compte, c’est évident. Ensuite, il me semble intéressant, quand c’est possible de visiter une île et un atoll pour découvrir deux paysages différents. Ensuite, toutes les îles sont belles et ont leur charme, difficile de choisir et d’exclure. Pour ma part, j’ai adoré Moorea qui offre un joli lagon et une île très riche avec beaucoup de randonnées. Evidement Bora Bora nous offre un lagon absolument sublime. J’ai apprécié Huahine pour son authenticité pour ne pas dire sa rusticité. Raiatea offre aussi de jolies randonnées et un accès rapide à Tahaa qui est une très belle île entourée d’un joli lagon. Quelques jours à Tahiti peuvent aussi être intéressant, si le lagon est moins spectaculaire, les terres sont intéressantes avec à la clé des randonnées et aussi une jolie diversité de paysages et de plages. Enfin, Rangiroa est un superbe atoll qui offre des sites de plongée exceptionnels et une sortie lagon sur l’île au récif absolument sublime. Je n’ai pas visité d’autres îles mais j’ai eu d’excellents retours sur  Maupiti, Tikehau, les marquises et les australes. Votre budget et vos envies guideront vos choix.

Polynésie française

Quand partir ?

On m’a toujours dit que l’idéal était entre Juillet et Octobre. C’est « l’hiver », les températures sont aux alentours de 25-30 degrés, c’est agréable. En revanche, il semble que de Décembre à Février ça soit la saison des pluies avec des températures élevées et une humidité dans l’air importante. Pour ma part, je suis partie en juillet et en août et j’ai à chaque fois apprécié le climat. Cependant, la météo n’est pas une science exacte et si les îles sont si verdoyantes c’est que les épisodes de pluie sont nombreux. Impossible donc d’être sûr à 100% d’avoir beau temps. Pour autant, des averses de 10 minutes ne gâchent pas une journée entière et le temps change très vite sur les îles, ça peut être très nuageux au réveil et se lever dans la matinée ou le contraire, il faut toujours être optimiste et profiter de chaque moment de beau temps ! De plus, partir en Juillet permet de profiter du Heiva, incontournable évènement de la culture polynésienne. A partir d’Août et jusqu’à novembre, les baleines viennent en général se reproduire dans les eaux polynésiennes, c’est donc également le bon moment si vous souhaitez les contempler.

Polynésie française

Quelles formalités?

Il vous faudra un passeport, en effet, le voyage en Polynésie nécessite une escale, en règle générale aux Etats-Unis, la carte d’identité n’est donc pas suffisante. Il faut également penser à l’Esta qui est un document nécessaire pour transiter par les état-unis d’une valeur d’environ 15 euros. La pandémie actuelle de Covid a modifié les transits et les compagnies passent actuellement par le Canada, pour lequel il faut également un document permettant le transit: le VAE.

Pour ce qui est de la monnaie, la plupart des banques ne prennent pas de frais. Pour ma part, j’ai payé et retiré de l’argent sur place avec ma carte bleue sans payer de frais. Renseignez vous quand même auprès de votre banque pour ne pas avoir de mauvaises surprises. Dans le cas où l’on n’a pas de frais, il n’est pas utile de changer de l’argent avant le départ, un distributeur de billet dans l’aéroport de Papeete à Tahiti permet de faire un premier retrait sans difficultés. Pour simplifier, en 2020, 100 francs pacifiques = 0,80 euros donc 1000 fpx= 8 euros.

Pour le téléphone, pour ma part, j’ai coupé les données mobile dès mon arrivée et j’ai fonctionné avec le wifi qui est disponible dans les hôtels, dans certains aéroports, dans les restaurants, dans les Airbnb, etc. J’ai également acheté une carte prépayée chez Vini pour 6,5 euros. J’avais donc un numéro local pour être joignable et 30 minutes de communication qui m’ont parfois été utiles pour contacter un hôte ou réserver une activité. 

Polynésie française

Quels équipement ?

Evidement, le maillot de bain et la crème solaire sont de rigueur. Si vous ne voyagez pas dans des hôtels, il me semble intéressant d’emporter un masque et des palmes ou alors de les acheter sur place. Les sites de snorkeeling sont nombreux et ça serait dommage de passer à côté. Les hôtels de luxe fournissent en général ce genre d’équipement. Si les nus pieds sont parfaits pour la plupart des sorties, pensez quand même à une bonne paire de chaussures si vous envisagez de faire des randonnées, ça peut vite devenir escarpé, glissant, rocheux et les tongs ne sauraient suffire.

L’appareil photo ou le téléphone sont incontournables, la go pro ou les caméras équivalentes permettent d’immortaliser des fonds marins absolument superbes. Il faut juste avoir envie de monter des vidéos par la suite.

Un anti-moustique peut s’avérer intéressant, j’ai été quelques fois surprise par un véritable complot qui s’est soldé par de nombreuses piqûres. Pas partout, pas tout le temps, mais ça peut arriver.

Voilà, je pense avoir fait le tour d’un certain nombre de questions ! N’hésitez pas à m’interroger en commentaire si vous avez d’autres interrogations. Je reviendrais très vite avec d’autres articles plus spécifiques sur différentes îles.

Maruuru !

Polynésie française

Polynésie française

  • Répondre
    Thierry
    16 octobre 2020 at 17 h 41 min

    Cc
    Il y a une erreur dans la conversion € et francs pacifique.. 😊
    100 francs pacifiques = 0,80 euros donc 1000 fpx= 80 euros… 8€

    • Répondre
      Claire
      18 octobre 2020 at 8 h 29 min

      Merci !Je rectifie de suite 🙂

Laisser un commentaire