Voyages

Que faire à Bora Bora ?

2 septembre 2020

Hello, 

après mon article pour vous aider à organiser votre voyage en Polynésie (lien ici), je me lance dans une série de billets plus spécifiques à chaque île. On commence avec Bora Bora, la perle du pacifique qui porte bien son nom. J’y ai passé trois semaines cet été et j’ai eu le temps de faire pas mal de choses !

Ce séjour prolongé m’a permis de m’imprégner de la vie locale. J’ai été un peu déçue des habitants de l’île chez qui je n’ai pas retrouvé la chaleur et l’accueil Polynésiens qui ne font pas défaut sur les autres île. Je vous parle des locaux dans leur quotidien. En ce qui concerne les personnes qui travaillent au contact des touristes, que ça soit les hôtels, les restaurateurs, l’office du tourisme, les prestataires, j’ai toujours été bien reçue !

Personnellement, je ne suis pas d’accord avec les gens qui disent que Bora c’est surfait et rempli de touristes. Tout dépend ce que vous en faites, libre à vous de rester à l’hôtel ou bien de sortir des sentiers battus et découvrir les merveilles qu’offrent cette île. A mon goût, le lagon de Bora est vraiment l’un des plus chouettes de Polynésie et vaut le détour !

Pour vous y retrouver, j’ai mis en gras mes coups de coeur tout au long de l’article.

Vous retrouverez plus bas: comment se loger, les activités payantes et gratuites, où manger et où faire des achats.

Se loger à Bora

Trois options s’offrent à vous et le choix dépendra de votre budget et des vos envies. Bora Bora, la perle du Pacifique est l’une des vitrines du tourisme de luxe en Polynésie. Vous y trouverez donc de superbes hôtels et palace cinq étoiles. J’ai eu la chance de visiter le Four Seasons qui est absolument magnifique. Il y a également le Saint Régis, l’Intercontinental Thalasso et le Conrad. J’ai passer deux jours dans ce dernier et je peux vous dire que j’ai vécu un rêve éveillé. Cette option est idéale pour les voyages de noces et les personnes ayant un budget élevé (au delà de 800 euros la nuit). D’autres hôtels un peu plus modestes sont également disponible (Intercontinental Moana, Mai Tai par exemple). 

Vous pouvez également choisir de résider dans une pension de famille (chambre d’hôtes), là les budgets varient en fonction du confort et des prestations proposées. L’avantage de cette option, c’est le contact avec des locaux qui connaissent leur île et qui sont souvent très heureux de partager leurs connaissances avec leurs clients.

Enfin, de plus en plus de logements sont disponible à la location, notamment sur Airbnb. Cette option est sûrement la moins onéreuse mais peut vous permettre de profiter de l’île et de ses trésors à moindre coût.

Comment se déplacer?

L’aéroport de Bora se trouve sur un Motu et non sur l’île principale. Il vous faudra donc prendre une navette pour rejoindre votre logement. Si vous êtes logés dans un hôtel, les établissements ont souvent leur propre navette qui vous attendent à l’embarcadère de l’aéroport. Pour les autres, il vous faudra vraisemblablement rejoindre l’île, une navette gratuite est mise à place à l’arrivée de chaque vol et vous permet de rejoindre Vaitape, sur l’île principale.

Une fois sur place, si vous êtes un minimum sportif, le tour de l’île à vélo me semble une très chouette solution !  La route de la ceinture s’étire sur 32km, il n’y a qu’une seule côte (on peut descendre du vélo 😉 ), sinon c’est tout plat. Ce moyen de transport permet de profiter du paysage, des odeurs, de s’arrêter dès qu’on le souhaite. C’est également le moyen de transport le moins cher à la location. Il faut compter une demi journée avec des pauses et vous pouvez partir à la journée si vous faites un break sur la plage de Matira pour le déjeuner.

Vous pouvez également louer une voiture ou un scooter pour faire le tour de l’île, j’ai notamment vu des Méhari proposées par Avis.

Les activités payantes

Pour moi, la plus-value de Bora Bora est incontestablement le lagon. Il est d’une beauté incroyable, les nuances de bleu sont infinies et la vue sur le mont Otemanu change tout autour de l’île pour nous offrir des panoramas toujours plus majestueux. A ce titre, une sortie lagon me semble l’activité incontournable sur cette île !

Deux options s’offrent à vous. La sortie en pirogue à la journée. En général, vous partez le matin, faites quelques arrêts snorkeling avec les requins et les raies, puis il y a le déjeuner traditionnel sur un motu et une ballade sur le lagon. Il faut compter environ 80 euros par personne pour une sortie à la journée.

Vous pouvez également profiter du lagon avec un tour de l’île en Jetski. La sortie la plus communément proposée est celle de 2h qui permet de faire le tour de l’île. Il faut compter 130 environ euros pour une personne.

Une autre façon de profiter du lagon est de profiter d’un vol en avion pour découvrir l’île du ciel. Il y a l’option hélicoptère ou hydravion. Les premiers prix sont aux alentours de 130 euros pour 10 minutes.

Enfin, pour en terminer avec les activités aquatiques, vous pouvez faire des plongées. Si plusieurs personnes m’ont dit que Bora n’était pas l’endroit le plus prisé de Polynésie pour plonger, je pense que les sites restent de qualité.

Vous pouvez également choisir de faire une sortie Baleine pour espérer rencontrer ces immenses mammifère. Si la prestation existe, il me semble que c’est à Moorea que vous aurez le plus de change de découvrir les baleines.

D’autres activités terrestres existent comme le tour de l’île en quad ou en 4*4.

Pour résumer, et à mon humble avis (cela n’engage que moi), si votre temps et/ou votre budget est limité, la sortie incontournable sur Bora est celle sur le lagon soit en pirogue motorisée, soit en jet ski.  

Enfin, même si vous ne résidez pas dans un hôtel, certains hôtels proposent de Day Pass, qui permettent d’aller passer la journée à l’hôtel et profiter de ses prestations. Les prix sont élevés mais les hôtels sont superbes et offrent généralement une vue imprenable sur l’île principale. Le plus simple est d’appeler directement la conciergerie de l’hôtel pour se renseigner.

Les activités gratuites

Au delà des prestations payantes, d’autre activités existent et permettent de sortir des sentiers battus pour aller à la rencontre du cœur de l’île. Celles qui ont retenu mon attention sur Bora sont les randonnées (notées R. sur la carte) et les spots de snorkeeling (notés S. sur la carte).

Les randonnées ou marches

En ce qui concerne les randonnées, certaines marches courtes permettent d’avoir des points de vue époustouflant après seulement 20 minutes de marche et sans difficultés. C’est notamment le cas des antennes au sud de l’île. En prenant la route d’évacuation Tsunami n°17, et en marchant quelques minutes, vous arrivez à l’Antenne pour obtenir joli panorama sur la baie de Povai, en continuant de monter dans la forêt à gauche, sur environ 100 mètres, vous débarquerez sur un point de vue imprenable sur la plage de Matira, c’est superbe ! Si vous n’avez le temps de ne faire qu’une marche, je vous recommande celle ci (R1) !

Il y a également une jolie vue sur la baie de Povai de l’antenne située à l’évacuation n°16, on peut également continuer dans la fôret, une dizaine de minutes pour avoir un point de vue sur la côte est de l’île (R2).

Un autre point de vue sympa se trouve sur la côte Est, aux canons. Il faut payer 500 francs (4 euros) aux habitants pour pouvoir passer chez eux et continuer le chemin environ 10 minutes en direction des canons. Ne pas hésiter à continuer après pour avoir un joli panorama sur les hôtels de luxe (4 seasons, Saint Régis, Intercontinental)(R4).

Enfin, après avoir passé l’ancien club Med en venant du sud, il y a un chemin qui longe la mer, ne pas hésiter à aller au bout, il faut marcher quelques minutes, vous arriverez sur une butte avec un très joli point de vue (R3).

Vous retrouverez l’itinéraire pour les trois points de vue (Matira, Côte est, Baie de Povai et ancien club Med) sur cette carte, ils sont matérialisés par un drapeau : Trace GPS.

Il y a une autre randonnée très chouette, celle du Mont Popoti, vous ne pouvez pas vous tromper, le chemin est très clair. Après 45 minutes de marche on obtient un panorama à 360° sur le nord de l’île, c’est très très beau (Trace GPS)(R5).

Toutes les marches que j’ai évoquées précédemment ne présentent aucune difficultés et sont accessibles sans guide.

Enfin, il y également la randonnée du Mont Pahia qui offre une superbe sur le lagon. ATTENTION, c’est une randonnée très difficile qui s’adresse à des sportifs accomplis. Il faut compter au minimum 3h de marche, on rencontre des pentes à 45° et des endroits où c’est véritablement de l’escalade qu’il faut faire, avec des cordes notamment. Cette randonnée est dangereuse s’il a plu les jours précédents: Trace GPS (R6).

Voilà pour ce qui est des randonnées. Vous pouvez également payer un guide pour vous accompagner si cela vous rassure.

Les spots de snorkeeling

En ce qui concerne le snorkeling, plusieurs spots sont accessibles sans difficultés et offrent de superbes coraux et poissons. Le plus simple c’est de se rendre sur la plage de Matira, en face du snack Matira et sur sa droite en regardant la mer, toute cette portion de lagon offre des coraux, c’est très poissonneux. On y a rencontré des raies pastenagues et léopard mais aussi une tortue. Ce site est vraiment top en bord de plage. Plus à gauche, en face du Beach Club, il y a un piquet à environ 300m du bord, autour de celui-ci, vous trouverez des coraux absolument fantastiques, d’un violet éclatant (S1).

Non loin de Matira, en face du Mai Tai et de l’ancien Sofitel Marama se trouve un motu, celui du Sofitel private Island. Et bien, derrière ce motu se trouve le jardin de Corail. Il est absolument sublime ! Il regorge de poissons et de coraux. Certaines excusions lagon y font un stop, sinon il vous faut un kayak ou un paddle pour vous y rendre depuis l’ancien Sofitel Marama (S2). 

Enfin, vous pouvez espérer nager avec les raies manta au nord de l’île (S3).

Voilà la carte :

Carte Bora

Où manger ?

Ah enfin, on y arrive 🙂 Vous le savez, c’est mon dada les repas ! Voilà mes recommandations pour manger.

Pour un superbe coucher de soleil, se rendre dès 17h30 au Yacht Club, se délecter d’un cocktail puis y rester pour Diner. Le rapport qualité prix est très bon, les plats sont copieux et la qualité est au rendez-vous ! Compter 20-25 euros pour un plat. D’ailleurs, pour un chouette coucher de soleil sans payer, rdv au port de Vaitape, il y a des bancs sur la rive et c’est juste un spot fabuleux !

Pour déjeuner les pieds dans l’eau avec une vue imprenable sur la plage de Matira, rendez vous au Beach Club ! Pensez à réserver si vous voulez une table en bord de lagon. Excellent rapport qualité prix. Les plats sont copieux, délicieux et la vue est splendide. Compter 20-25 euros pour un plat.

Si vous voulez profiter de la vue sur Matira à moindre coût, le Snack matira a une terrasse les pieds dans l’eau. Vous aurez la qualité d’un snack mais une jolie vue et des petits prix. 

Pour un petit déjeuner ou un pique nique, je vous recommande la Pâtisserie du Saint James à Vaitape. Plusieurs formules petit déjeuner sont proposées. Pour déjeuner sur le pouce ou pique niquer, ils ont de délicieux sandwichs, pizzas, quiches, croques monsieur et de belles pâtisseries pour un prix tout à fait abordable ! Le seul endroit où vous trouverez du vrai pain !

Pour vous mêler aux habitants de l’île, il y a également les incontournables roulottes à Vaitape. Repas très copieux et petits prix garantis ! Ça vaut le coup d’y passer un repas pour l’ambiance 🙂

Vous avez des habitants qui vendent des fruits, plats, desserts à emporter devant chez eux, en bord de route, ça peut aussi être une idée.

Enfin, vous avez Chin Lee et Super U dans le centre de Vaitape, deux supermarchés qui proposent également des lunchs box à emporter.

Acheter des souvenirs

Juste un petit mot pour une boutique coup de coeur ! Il s’agit de Teavanui, au coeur de Vaitape. On y trouve exclusivement des produits locaux. Du chocolat des marquises, des savons, du sel de Bora, un bar à Monoi. Bref, c’est l’endroit idéal pour faire marcher l’économie locale tout en rapportant de jolis souvenirs à ses proches.

Vous avez également une très jolie boutique: Bora Originals. Ils vendent de superbes vêtements mais les prix sont très élevés. Ça vaut le coup d’y rentrer pour la beauté du magasin 🙂

Concernant les perles, je vous conseille de les acheter directement dans les fermes perlières, il y a de grandes chances que vous en visitiez sur Tahaa, Huahine ou Rangiroa.

J’arrive à la fin de cet article sur Bora Bora. Il n’a pas vocation à être exhaustif mais simplement à partager des endroits que j’ai apprécié et vous aider à faire des choix lorsque vous organiserez votre voyage.

N’hésitez pas à partager vos bons plans ou à me poser des questions en commentaires 😉

  • Répondre
    Vanessa
    4 septembre 2020 at 17 h 44 min

    Trop envie d y retourner super tes bons plans. Mais je ne trouve pas la suite des îles 🤔🤔🤔 pour continuer a voyager avec toi ??

    • Répondre
      Claire
      6 septembre 2020 at 21 h 53 min

      Bonsoir, ça va venir, je vais écrire les articles au fur et à mesure 🙂
      Belle soirée !

  • Répondre
    Nathalie
    4 septembre 2020 at 15 h 41 min

    Merci Claire ! Ça m’aide également beaucoup à préparer ce voyage. Juste une question. J’aimerai faire les différentes îles le plus possible en ferry afin de profiter de la grande bleu, et coût bien entendu moins élevé aussi. Est-ce possible pour les principes notamment Tahiti Moorea bora bora Huahine ? Sachant que je souhaite y rester au moins un mois.😃

    • Répondre
      Claire
      6 septembre 2020 at 21 h 53 min

      Bonjour Nathalie, merci pour ton message ! Méfie toi, en ferry les prix ne sont pas toujours intéressants. Le Maupiti express entre Bora et Raiatea est plus cher que l’avion… et je crois qu’il n’existe pas d’autres liaisons maritimes à part Moorea-Tahiti. A vérifier 🙂
      Belle soirée !

  • Répondre
    Virginie PFAFF
    3 septembre 2020 at 12 h 18 min

    Hello touriste heureuse…habitante de bora, je pose un comment: pour la sortie baleines a bora c est avec Tohora bora bora et simon. Guide experimenté, respectueux des règles et membre de l association Tohora de tahiti, creee pour la protection de ces majestueuses creatures. Bonne joutnee a vous et mauruuru pour le joli article sur notre petit paradis.
    Virginie. Island Fairy Bora Bora.

    • Répondre
      Claire
      3 septembre 2020 at 22 h 30 min

      Ouiii, j’ai faillit faire la sortie avec Simon mais je n’ai pas eu le temps.
      Merci beaucoup pour ton message !
      Nana <3

  • Répondre
    John
    3 septembre 2020 at 7 h 15 min

    Merci pour cet article qui répond à toutes (et plus encore !) mes questions sur Bora 👌 !! Je continue de peaufiner mon voyage vers ces belles terres grâce à vos articles

    • Répondre
      Claire
      3 septembre 2020 at 22 h 29 min

      Salut John, je suis super contente de voir que l’article t’a plu ! Tu vas te régaler à Bora !
      Belle soirée 🙂

Laisser un commentaire